L’association des Petits Frères des Pauvres piège des citoyens pour les sensibiliser à l’isolement des personnes âgées.